Connectez-vous avec nous

Williams Racing

Williams Racing f1 2022

Williams Racing est l’ombre d’une équipe de F1 autrefois couronnée de succès. L’année dernière, George Russell a marqué quelques points, mais pas Nicholas Latifi. En 2022, l’équipe espère marquer plus de points au championnat du monde.

Nom de l’équipeWilliams Racing
BaseGrove, Grande-Bretagne
Chef d’équipeJost Capito
Responsable techniqueFrançois-Xavier Demaison
MoteurMercedes

Qui pilotera pour Williams Racing en Formule 1 ?

L’équipe a vu Russell partir pour Mercedes fin 2021, laissant un immense vide. Alexander Albon devra le remplir. L’ancien coéquipier de Max Verstappen a dû manquer la saison 2021 en tant que pilote, mais chez Williams, il a une nouvelle chance de se montrer en Formule 1.

Il fera équipe avec Latifi. Le Canadien a connu une période décevante la saison dernière, mais Williams Racing reste confiant qu’il fera mieux à l’avenir. En 2022, il a donc toute la pression sur les épaules pour atteindre un haut niveau et s’assurer que son équipe performe à nouveau.

Trois fois est le charme

Deux tentatives infructueuses pour faire décoller une équipe de Formule 1 n’ont pas suffi à Sir Frank Williams Racing pour jeter l’éponge. En 1977, le Britannique s’associe à Patrick Head et participe au GP d’Espagne avec une voiture client. Les résultats n’étaient pas excellents, alors Williams s’est mis à essayer de mettre sa propre voiture sur la grille. Avec la FW06, Alan Jones marque ses premiers points au GP d’Afrique du Sud 1987 en terminant quatrième. 

A partir de ce moment, tout s’est accéléré. Avec le V8 de Ford à l’arrière, Williams Racing a pris d’assaut la deuxième place du classement des constructeurs de 1979 et Alan Jones a remporté quatre victoires. Un an plus tard, l’Australien était champion du monde et Williams était en tête du classement des constructeurs. Elle a remporté le titre des constructeurs en 1981, mais cette fois c’est Nelson Piquet qui a battu Jones au championnat des pilotes. La dernière année de l’Australien dans la Williams s’est terminée par une troisième place.

Changement de moteur

Bien qu’il ait remporté le titre avec Keke Rosberg (père du champion 2016 Nico Rosberg), 1982 n’a pas apporté grand-chose à Williams. Les résultats étaient considérablement en baisse et le coupable de l’histoire semblait être le V8 de Ford. Le passage aux sources d’énergie de Honda (moteurs V6 turbocompressés) commence à porter ses fruits en 1985 et Williams reprend les titres des constructeurs en 1986 et 1987. Piquet remporte le championnat ainsi qu’en 1981, mais cette fois dans l’équipe Williams.

Honda a apporté le succès, mais le constructeur japonais s’est séparé de Williams après son succès en 1987. L’équipe britannique a dû se contenter d’un an avec un moteur V8 (sans turbo) qui avait été acheté à Renault. Elle remporte à nouveau des courses et en 1992 commence une ère dominante pour Williams Racing grâce, entre autres, à une suspension active. Nigel Mansell a remporté le titre pour l’équipe britannique, et l’année suivante Alain Prost. 

Trois années de suite, Williams a également remporté le titre des constructeurs, 1995 étant l’exception. En 1996 et 1997, c’est encore Williams qui s’impose, avec les championnats de Damon Hill et Jacques Villeneuve en poche. Au milieu de ces années, leur chauffeur Aryton Senna a eu un accident mortel. 

Début de la misère Williams Racing

Le concepteur Mastermind Adrian Newey est parti et a créé un gros problème. Combinez cela avec un pas en arrière par rapport au fournisseur de moteurs et vous avez un désastre. Williams Racing a subi les deux revers en 1998 (Newey a déménagé chez son concurrent McLaren et y a remporté le succès) et a dû endurer quelques années avec des moteurs mis au rebut. 

Ce n’est qu’en 2000 qu’il a de nouveau obtenu une source d’alimentation décente, cette fois de BMW. Avec Juan Pablo Montoya et Ralf Schumacher au volant, les résultats ont lentement commencé à s’améliorer à partir de 2001. La fiabilité du FW32 n’était qu’un lointain cri, mais pouvait parfois être compensée par la vitesse du moteur BMW. 

À partir de 2004, les échanges de boue entre BMW et Williams ont commencé, les deux parties affirmant que l’autre apportait trop peu à la table. Malgré un contrat en cours entre BMW et Williams jusqu’après la saison 2009, l’équipe est passée aux moteurs Cosworth en 2006. Cela a mis Rosberg à la place de Nick Heidfeld et Mark Webber est resté chez Williams pendant une autre année. Ce fut une autre année de rien d’autre que des revers, obligeant l’équipe à remplacer le bloc d’alimentation à l’arrière de la Williams après seulement un an.

Il a fallu attendre le passage aux moteurs de Mercedes en 2014 (l’ère du V6 hybride) pour que les résultats semblaient s’améliorer à nouveau. Felipe Massa et Valtteri Bottas sont revenus sur le podium occasionnel (la victoire de Pastor Maldonado en 2012 reste isolée) et l’équipe a terminé troisième du championnat. Il n’a pas pu en profiter longtemps, après que le FW38 n’ait été suffisant que pour le P5 en 2016. 

Il a fallu attendre le passage aux moteurs Mercedes en 2014 (l’ère du V6 hybride) pour que les résultats semblaient s’améliorer à nouveau. Felipe Massa et Valtteri Bottas sont revenus sur le podium occasionnel (la victoire de Pastor Maldonado en 2012 était la seule des cinq dernières années jusque-là) et l’équipe a terminé troisième du championnat. Il n’a pas pu en profiter longtemps, après que le FW38 n’était assez bon que pour le P5 en 2016. 

Il a échangé Bottas contre Lance Stroll un an plus tard. Bien qu’il ait atteint le même P5 au championnat, cette fois c’était avec seulement 83 points de retard sur le nom de Williams. Le FW40 s’était à peine amélioré, rendant la saison 2018 de Williams la plus douloureuse de tous les temps. Ils n’ont marqué que sept points avec Sergey Sirotkin et Stroll. Le sponsor principal de l’époque, Martini, a également cessé de travailler ensemble après cette saison, après quoi une période difficile a commencé pour Williams.

Sirotkin et Stroll ont disparu de Williams, le premier ayant même complètement quitté la Formule 1. À la place des deux pilotes partants, Robert Kubica et George Russell. Russell, en tant que junior Mercedes, a fait ses premiers kilomètres dans un GP avant de faire le pas vers l’équipe d’usine, tandis que Kubica est revenu après des années d’absence pour faire ses preuves. Williams, cependant, s’est montré capable de couler encore plus loin, réussissant à marquer un seul point avec Kubica et Russell en 2019.

La crise du coronavirus a durement touché Williams Racing. Les investisseurs ont dû intervenir pour sauver l’endroit et il les a trouvés à Dorilton Capital. Ils ont repris l’équipe et ont également rempli les rôles techniques de l’équipe pendant la saison. Cela signifiait également la fin de Claire Williams dans l’équipe de son père, Franks Williams. Malheureusement, Sir Frank Williams est décédé en 2021. 

Le grand changement de règle de 2022 semble être la grande chance pour Williams Racing de repartir de zéro et de combler l’écart avec la concurrence. Au cours de l’année écoulée, l’équipe a donc travaillé dur dans les coulisses pour assurer un avenir en Formule 1. Les premiers mois de course en 2022 devraient montrer leur succès.

Albon disqualifié des Qualifications du GP D’Australie

Suivez l’actu F1 avec F1lead sur FacebookTwitterInstagram  

Publicité

Prochaine Course

Prochaine course
GP d’Angleterre 01 - 03 juillet
SessionHeure française
Essais libres 113h00 - 14h00
Essais libres 216h00 - 17h00
Essais libres 313h00 - 14h00
Qualifications16h00 - 17h00
Course13h00




NEWSLETTER

Publicité

Classement F1 2022

PosPilotePoints
1Max175
2Perez129
3Leclerc126
4Russell111
5Sainz102
6Hamilton77

Tous

Classement Team F1 2022

PosEquipePoints
1Red Bull304
2Ferrari228
3Mercedes188
4McLaren65
5Alpine61

Tous

Les événements à venir

#GPCourseDate
9Gr-BretagneSilverstone 03 Juil
10AutricheSpielberg10 Juil
11FrancePaul Ricard24 Juil
12HongrieHungaroring31 Juil

Tous

Duels de coéquipiers F1 2022

Qualification
Hamilton45Russel
Verstappen63Pérez
Leclerc81Sainz
Ricardo27Norris
Alonso53Ocon
Gasly63Tsunoda
vettel6
1Stroll
Albon80Latifi
Bottas72Zhou
Schumacher27Magnussen
Hülkenberg1
1Stroll
Grand Prix
Hamilton27Russel
Verstappen62Pérez
Leclerc53Sainz
Ricardo36Norris
Alonso36Ocon
Gasly44Tsunoda
vettel4
3Stroll
Albon62Latifi
Bottas81Zhou
Schumacher43Magnussen
Hülkenberg0
1Stroll