Connectez-vous avec nous

ACTUALITÉS F1

F1: UNE ENQUÊTE CONTRE HAMILTON POUR UN MESSAGE POLITIQUE SUR LE PODIUM

Publié

au

F1 UNE ENQUETE CONTRE HAMILTON POUR UN MESSAGE POLITIQUE SUR LE PODIUM

En marge du Grand Prix de Toscane, Lewis Hamilton avait arboré un tee-shirt à l’effigie de Breonna Taylor, une afro-américaine abattue par la police. La FIA a annoncé l’ouverture d’une enquête après ce message politique.

Lewis Hamilton profite de sa notoriété et de sa réussite pour faire passer des messages. Seulement, le règlement de la FIA interdit toute démonstration politique, ce qui pourrait coûter une amende au pilote Mercedes, selon le Daily Mail. Hamilton s’était notamment affiché sur le podium d’un Grand Prix de Toscane animé avec un tee-shirt en soutien à Breonna Taylor.

En mars dernier, cette afro-américaine de 26 ans avait été tuée par balles par la police de Louisville après que son compagnon ait ouvert le feu sur ces agents. Sur la grille de départ du circuit du Mugello, puis sur le podium consécutif à sa 90e victoire, le sextuple champion du monde de Formule 1 avait affiché le message: « Arrêtez les policiers qui ont tué Breonna Taylor » puis un « Dites son nom » accompagné de la photo de la victime dans son dos.

Un officiel de la course a confié au média anglais que le pilote britannique avait « franchi une limite » en exhibant ce message politique, une pratique interdite par la FIA, ce qui laisse penser qu’il pourrait bien être sanctionné.

« Nous ne resterons pas silencieux »

Mais Lewis Hamilton n’en a sans doute que faire des sanctions, ce combat lui tient trop à cœur. Il a d’ailleurs poursuivi en postant un nouveau message sur Instagram: « Cela fait 6 mois que Breonna Taylor a été assassinée par des policiers, dans sa propre maison. Aucune justice n’a encore été rendue. Nous ne resterons pas silencieux. #JusticeForBreonnaTaylor. »

F1 HAMILTON MESSAGE POLITIQUE F1 HAMILTON MESSAGE POLITIQUE

GP DE TOSCANE : LES RÉACTIONS DES PILOTES APRÈS LA COURSE

SUIVEZ L’ACTU F1 EN TEMPS RÉEL AVEC F1LEAD SUR Facebook ET Twitter

NEWSLETTER