Connectez-vous avec nous

L'INDY 500

L’INDY 500 2020 : ALONSO EST CONFIANT CETTE ANNÉE À INDIANAPOLIS

Publié

au

INDY 500 2020 ALONSO EST CONFIANT CETTE ANNEE A INDIANAPOLIS

Alonso a déjà son volant et la voiture est de la bonne couleur, deux indices que tout augure pour le mieux pour Fernando cette année aux 500 Milles d’Indianapolis.

Fernando Alonso l’ancien champion du monde de Formule 1 n’a pas réussi à se qualifier pour la course l’année dernière lors d’une prestation lamentable de McLaren. L’Espagnol est de retour à Indianapolis pour une troisième tentative de remporter la dernière étape de la triple couronne du sport automobile, cette fois avec une équipe expérimentée.

Alonso participera à la course du 23 août avec Arrow McLaren SP, l’équipe de Sam Schmidt, rehaussée cette année par un partenariat avec McLaren. Lors de son récent moulage de siège, Alonso a noté que l’équipe était au sommet dans ses préparatifs.

« J’ai vu beaucoup de gens talentueux et de bonnes ressources partout, beaucoup de personnel, chacun accomplissant un travail spécifique, a déclaré Alsono à l’Associated Press, mardi. J’ai eu un très bon sentiment, une bonne surprise de voir la façon dont l’équipe est bien organisée et préparée et je pense que ça va être une bonne course pour nous. »

Alonso a fait une première présence aux 500 Milles d’Indianapolis en 2017 avec Andretti Autosport et a mené la course pendant 27 tours avant qu’une panne de moteur ne mette fin à sa journée de travail en fin d’épreuve. Il est revenu la saison dernière alors que McLaren tentait de former une équipe à part entière qui pourrait se qualifier à Indianapolis.

Mauvais volant, autos de la mauvaise couleur

Le projet a été un désastre dès le départ. L’équipe a essayé de fabriquer son propre volant et a fini par se résoudre à en acheter un pour les premiers essais d’Alonso dans la voiture. Elle a aussi perdu du temps en piste lorsque ses voitures n’étaient pas peintes de la bonne teinte orange McLaren. Les erreurs se sont poursuivies tout au long des qualifications quand Alonso a été écarté des 33 voitures partantes au profit d’équipes aux budgets beaucoup plus modestes.

« Je pense que c’était différent l’année dernière, nous étions peut-être trop nouveaux et les gens n’avaient peut-être pas l’expérience nécessaire en IndyCar, a confié Alonso. Avec les gars ici chez Arrow, ils sont impliqués depuis de nombreuses années et ils savent tout sur la série, ils savent tout sur la voiture.

« Tout semble différent cette année et il n’y a pas de surprise ici et là. Tout est très organisé et nous sommes prêts à aller en piste. »

Alonso a remporté le Grand Prix de Monaco en 2006 et 2007 comme première étape de la triple couronne. Il a ajouté des victoires consécutives aux 24 Heures du Mans en 2018 et 2019 à la deuxième étape, laissant la classique américaine comme seule course manquante à son palmarès.

Graham Hill est le seul pilote à avoir remporté la triple couronne, avec une victoire au Mans en 1972. Alonso est l’un des 19 pilotes à avoir disputé les trois étapes, et lui et Juan Pablo Montoya sont les seuls pilotes actifs avec des victoires dans deux des trois épreuves.

Le jour et la nuit

Le patron de McLaren, Zak Brown, a déclaré que l’effort pour Alonso était de loin supérieur cette année.

« C’est le jour et la nuit. Tout est bien établi et nous avons vu les progrès réalisés par Arrow McLaren SP, a commenté Brown. Nous avons les bonnes personnes autour de lui et les gens de McLaren qui ont déjà travaillé avec lui. Nous sommes donc pleinement concentrés en vue de lui fournir une bonne voiture et de lui donner la meilleure chance d’y arriver. »

Schmidt a remanié son duo de pilotes lorsque McLaren est devenu un partenaire, remplaçant James Hinchcliffe et Marcus Ericsson par Patricio O’Ward et Oliver Askew. Les deux nouveaux venus combinent 20 départs en IndyCar et aucun n’a couru aux 500 Milles d’Indianapolis.

Alonso, qui est âgé de 39 ans et qui effectuera un retour à plein temps en F1 la saison prochaine, est beaucoup plus expérimenté que ses deux nouveaux coéquipiers. Askew a 23 ans, O’Ward 21 ans. Les essais commencent mercredi.

Alonso affirme que son désir de gagner à Indianapolis et de compléter la triple couronne n’a jamais été aussi fort.

« C’est l’une de ces choses que vous devez continuer à essayer parce que finalement peut-être un jour ça se concrétisera, a confié Alonso. Les 500 Milles, surtout, ou Le Mans, ce sont des courses particulières, de par la course elle-même, la piste, la chance ou le destin. Il n’y a pas de statistiques qui tiennent avec ce type de courses. Il y a un facteur chance. J’ai l’impression que plus vous essayez, plus vous avez des chances. »

INDY 500 2020 ALONSO EST CONFIANT CETTE ANNEE A INDIANAPOLIS INDY 500 2020 ALONSO EST CONFIANT CETTE ANNEE A INDIANAPOLIS indy 500 2020 alonso

INDYCAR : SIMON PAGENAUD REVIENT À INDY AVEC UNE CONFIANCE ÉNORME

SUIVEZ L’ACTU F1 EN TEMPS RÉEL AVEC F1LEAD SUR Facebook ET Twitter

NEWSLETTER