Connectez-vous avec nous

ANALYSE

RACING POINT AURAIT DISPOSÉ D’UNE MERCEDES 2019 ORIGINALE

Publié

au

RACING POINT AURAIT DISPOSÉ D’UNE MERCEDES 2019 ORIGINALE ENTRE LES MAINS

D’après les rumeurs, il se dit dans les coulisses que Racing Point disposait d’une Mercedes 2019 originale dans le but de la reproduire.

Les dénonciateurs suspectés seraient trois employés mécontents de Racing Point qui seraient passés chez Renault. Il s’agit d’une annonce importante, mais rien de tout cela ne peut être prouvé.

D’autant que les écopes de frein pourraient encore être achetées en 2019. Elles figurent sur la liste des pièces qu’une équipe doit concevoir elle-même depuis 2020. Pourtant, il n’y a rien au niveau du règlement qui puisse interdire une équipe de copier.

En somme, Racing Point reste confiante : « Par rapport à la Mercedes de l’année dernière, les écopes de frein montreront que cette pièce a été conçue exclusivement par nous », confirme Otmar Szafnauer. Racing Point a pu prouver qu’ils s’étaient appuyés uniquement sur des photographies.

Le Directeur Exécutif de Renault, Marcin Budkowski, a partagé ses réflexions : « Nous pensons que Racing Point a reçu des photos et des pièces qui ont été utilisées pour construire la voiture de cette année. » Plus précisément, dans ce cas, il s’agit des écopes de frein. L’ex-directeur technique de la FIA poursuit : « Vous ne pouvez pas les apercevoir sur les photos. Il est, en effet difficile de copier quand vous ne possédez qu’une seule photo. Mais si la FIA découvre que les écopes de frein sont la conception d’une autre équipe, je m’attends à ce qu’ils vérifient également le reste de la voiture. »

RENAULT NE LÂCHERA PAS L’AFFAIRE CONCERNANT RACING POINT

Bien que la méthode de « conception par photocopie » utilisée par Racing Point puisse être une façon de réduire les coûts, le patron de Renault, Cyril Abiteboul, insiste sur le fait que son équipe a toujours l’intention de continuer à protester contre la légalité de la monoplace RP20.

LA PROTESTATION INFLUENCERA L’AVENIR DE VETTEL

Sebastian Vettel pourrait passer à Aston Martin en 2021. Mais pour cela, la plainte de Renault contre Racing point devra d’abord être résolue.

L’hésitation du quadruple champion du monde est due à plusieurs raisons : «Je voudrais continuer si les conditions sont réunies.» Cela signifie que cette histoire devrait d’abord s’arranger, car si Racing Point perd ce procès l’équipe devra retirer toutes les supposées pièces Mercedes et construire sa propre voiture pour les prochaines années.

L’expert Sky Ralf Schumacher se met à la place de Vettel : « Si quelque chose se passe mal à cause de la protestation de Renault, ce ne sera bon ni pour Mercedes ni pour Aston Martin / Racing Point. Il reste encore quelques points d’interrogation et quelques détails à clarifier. Je pense en tout cas que Sebastian préfère attendre et voir ce qui va se passer avant de prendre une décision. », dit-il.

Vettel tente clairement ici un coup de poker en se mettant dans cette position de spectateur.

RACING POINT AURAIT DISPOSÉ D’UNE MERCEDES 2019 ORIGINALE ENTRE LES MAINS RACING POINT AURAIT DISPOSÉ D’UNE MERCEDES 2019 ORIGINALE ENTRE LES MAINS

HAMILTON CRITIQUE LE MANQUE D’INITIATIVE DE LA F1

GP DE HONGRIE 2020 : VAINQUEURS ET PERDANTS

GP DE HONGRIE 2020 : CE QU’ONT DIT LES PILOTES

SUIVEZ L’ACTU F1 AVEC F1LEAD SUR Facebook ET Twitter

NEWSLETTER