Connectez-vous avec nous

F1

MOTOGP : QUARTARARO VAINQUEUR DU GP D’ESPAGNE

Publié

au

MOTOGP : QUARTARARO VAINQUEUR DU GP D’ESPAGNE

Fabio Quartararo a remporté le premier Grand Prix de MotoGP de la saison, ce dimanche sur le circuit de Jerez (Espagne). Le Niçois de 21 ans devient le premier pilote français à remporter une course dans la catégorie reine au XXIe siècle ! La dernière victoire tricolore remontait à 1999, avec le succès de Régis Laconi à Valence.

MotoGP : Quartararo vainqueur du GP d’Espagne. Tout juste vainqueur du Grand Prix d’Espagne ce dimanche, Fabio Quartaro est devenu le premier pilote français à s’imposer en MotoGP depuis Régis Laconi, en 1999. Le jeune Niçois, au profil exceptionnel, s’affirme à 21 ans comme l’un des nouveaux prodiges du circuit de la catégorie reine.

Vingt et un ans ! C’est l’âge de Fabio Quartararo, qui a remporté le premier Grand Prix de MotoGP de sa jeune carrière, ce dimanche pour la reprise de la saison 2020 sur le circuit de Jerez en Andalousie (Espagne). Vingt et un ans, c’est aussi la période qu’il a fallu attendre pour qu’un pilote français s’impose sur la catégorie reine. Le dernier sacre tricolore remontait au 9 septembre 1999 avec le succès de Régis Laconi à Valence.

Ce jour-là, Quartararo n’était qu’un bébé, qui venait de fêter ses cinq mois. Deux décennies plus tard, il s’est imposé comme l’un des nouveaux prodiges du circuit de la catégorie reine. En 2019, pour son entrée en MotoGP, le Niçois avait décroché six pole positions, cinq deuxièmes places en course mais aucune victoire de Grand Prix. En constant progrès, le voilà désormais officiellement dans la cour des grands.

De la Moto3 au titre de « Rookie of The Year » en MotoGP

Sa première saison réussie lui a valu le titre de « Rookie of The Year. » Comprenez par-là que le jeune pilote français a été sacré meilleur débutant de MotoGP de l’année. À 20 ans, le Niçois signe alors une saison de haut niveau et même parfaite, selon Éric Mahé, son agent depuis trois ans et demi. « On n’espérait pas tant de cette première année. Le titre de Rookie était un des objectifs, mais au cours de la saison, on a pu les réévaluer. C’est magnifique. »

Fabio Quartararo acquiert son statut de prodige précoce dans les catégories de jeunes en Espagne. En 2013, âgé de 14 ans, il devient le plus jeune pilote à remporter le championnat d’Espagne de vitesse Moto3, qu’il gagne aussi en 2014. En 2015, il obtient une dérogation pour participer au championnat du monde de Moto3. Fabio Quartararo s’offre son premier podium en avril de la même année lors du Grand Prix des États-Unis, et une pole position en mai sur le circuit de Jerez, en Espagne, après seulement quatre courses.

Si la saison 2016 est plus compliquée sur sa KTM du Team Leopard, il signe l’année suivante en Moto2, chez Sito Pons. Il a alors 17 ans. En 2018, le pilote niçois roule pour Speed Up Racing, toujours en Moto2, championnat dans lequel il signe consécutivement une victoire en Catalogne et une deuxième place aux Pays-Bas. En août, le Français est confirmé par la future équipe satellite de Yamaha en MotoGP, Yamaha Petronas SRT, pour la saison 2019, aux côtés de l’Italien Franco Morbidelli.

Le plus jeune poleman de l’histoire, dix jours après une opération

À 19 ans, Fabio Quartararo fait donc ses grands débuts dans la catégorie reine. Quatorze jours après avoir soufflé ses 20 bougies le 20 avril, le Français devient le plus jeune poleman de l’histoire lors du Grand Prix d’Espagne à Jerez, pour sa quatrième course dans l’élite, détrônant le sextuple champion du monde Marc Marquez (20 ans et 63 jours).

Alors qu’il s’est fait opérer pour remédier à un syndrome des loges dont il souffrait au bras droit dix jours avant le Grand Prix de Catalogne, le jeune homme obtient la deuxième pole position de sa carrière, en Espagne. Le jour de la course, il franchit finalement la ligne d’arrivée à la deuxième place et grimpe ainsi sur le podium pour la première fois en MotoGP.

Il monte sur la boîte encore cinq fois en 2019, aux Pays-Bas, en Autriche, à Saint-Marin, en Thaïlande et au Japon. Alors que son objectif était d’atteindre entre 50 et 90 points au classement général au cours de la saison, Fabio Quartararo en cumule finalement 192 à la fin de la saison et finit à la cinquième place du classement des pilotes, devant un certain Valentino Rossi (41 ans), six fois champion du monde de la catégorie.

Le Niçois se remémorait alors « l’année dernière (2018), alors que je me battais pour le top 15 en Moto2. Je ne fais que penser à combien je dois à tout le monde chez Yamaha et Petronas SRT de m’avoir fait confiance. »

« Admiratif » , son agent Éric Mahé souligne « un talent exceptionnel. Fabio a une intelligence spatio-temporelle. Il s’est vraiment impliqué cette année, il bosse comme un fou. C’est une éponge, il retient tout ce qu’il apprend. »

« Devenir champion du monde dans un avenir proche »

Si Marc Marquez, le sextuple champion du monde espagnol qui règne sur la catégorie reine depuis des années, et Fabio Quartararo « sont fondamentalement différents, » Eric Mahé trouve intéressant que son protégé puisse de plus en plus rivaliser avec l’Espagnol : « On se construit dans l’adversité, pas dans la facilité. Le fait de batailler avec Marquez lui permet d’apprendre encore. » Devenir champion du monde dans un avenir proche ? « Oui, c’est possible. Et sa carrière sera longue. »

Côté caractère, Fabio Quartararo est « fondamentalement bienveillant et gentil, avec des valeurs, veut souligner Éric Mahé. Ce n’est pas un masque qu’il porte pour faire bonne figure devant le public. Il est vraiment comme ça ! Il aime les gens, le partage. Fabio est généreux. »

Issu d’une famille où le papa était pilote amateur et la « culture moto » très présente, Fabio est monté sur une moto « avant même de savoir marcher, » racontait le jeune homme au quotidien Le Monde , en 2015. Au journal, Claude Michy, organisateur du Grand Prix de France, renchérissait : « Gagner, cela coule dans ses veines. »

GP DE HONGRIE F3 : THÉO POURCHAIRE S’EST IMPOSÉ

SUIVEZ L’ACTU F1 AVEC F1LEAD SUR Facebook ET Twitter

MOTOGP : QUARTARARO VAINQUEUR DU GP D’ESPAGNE MOTOGP : QUARTARARO VAINQUEUR DU GP D’ESPAGNE

NEWSLETTER