Connectez-vous avec nous

ENQUÊTE

BINOTTO RISQUE DE QUITTER FERRARI, ELKANN A CHOISI LE REMPLAÇANT

Publié

au

BINOTTO RISQUE DE QUITTER FERRARI, ELKANN A CHOISI LE REMPLAÇANT

L’équipe de Maranello doit surmonter cette crise si la situation empire, pour cela John Elkann est prêt à prendre des mesures radicales.

Le directeur de l’équipe Ferrari , Mattia Binotto, est confiant pour le prochain Grand Prix après ce mauvais départ au Championnat du Monde 2020 au sein de l’équipe Maranello. Mis à part l’accident de Leclerc et Vettel, la SF1000 est inquiétante : la monoplace 2020 a des problèmes de vitesse évidents malgré les mises à jour faites pour le Gp de Styrie. En plus de cela les voitures d’au moins 4 écuries dont Mercedes, Red Bull, Racing Point et McLaren se sont encore plus améliorées et sont devenues plus performantes.

Selon Corriere della Sera, le président John Elkann et le PDG Louis Camilleri sont prêts à mettre en place des « solutions importantes » si la situation se dégrade lors des prochaines courses. Le journal milanais suggère qu’une personne au nom de Antonello Coletta, actuel manager des compétitions GT, prendrait la place de Binotto qui se retrouve face à des difficultés de gestion évidentes.

PLUS : SEBASTIAN VETTEL DÉMÉNAGE CHEZ ASTON MARTIN EN 2021!

Suite au naufrage au GP de Styrie, le principal de l’équipe a parlé d’erreurs de base : « Sortir de cette situation n’est pas anodin, en attendant, il faut comprendre l’origine du problème, c’est seulement de cette façon que l’on pourra progresser. Cela peut aussi être un problème de conception à la base du projet, l’important pour l’instant est de faire attention au moindre détail et de tout analyser à la lettre ».

En Hongrie, des changements sont attendus dans la configuration de la voiture, rapporte le site, et certaines innovations aérodynamiques telles que l’aileron avant seront confirmées, mais les mises à jour pourraient ne pas être suffisantes, car la voiture est mal conçue de base. Les problèmes résulteraient de l’enquête de la FIA sur leur moteur en 2019 : l’aérodynamique et le châssis ont été conçus sur les niveaux de puissance de l’ancienne unité motrice que le Cavallino a été contraint de changer pendant la course après son accord secret avec la Fédération.

À tout cela, s’ajoutent les difficultés sur la piste entre Leclerc et Vettel : une tension due à une mauvaise gestion du pilote allemand, qui est démoralisé à cause de l’annulation de son contrat avant même le début de la saison.

TOM CORONEL : RED BULL DEVRAIT REPRENDRE VETTEL

BOTTAS RESTERA AVEC MERCEDES EN 2021

SUIVEZ L’ACTU F1 AVEC F1LEAD SUR Facebook ET Twitter

BINOTTO RISQUE DE QUITTER FERRARI BINOTTO RISQUE DE QUITTER FERRARI

NEWSLETTER