Connectez-vous avec nous

NAISSANCE

RENAULT F1 2020 DE PLUS EN PLUS SURPRENANTE

Publié

au

RENAULT 2020 DE PLUS EN PLUS SURPRENANTE
© Renault F1 Team RS20

Si des ennuis de fiabilité ont affecté le temps en piste de l’unité de puissance Renault en 2019, le constructeur français estime que les attentes sont déjà dépassées en matière de performances avec le nouveau bloc de la RS20 conçu à Viry-Châtillon.

Renault F1 2020 de plus en plus surprenante. Cette année, le Losange a introduit un tout nouveau concept qui doit lui permettre de se rapprocher des 3 meilleures équipes, et qui s’inscrit sur le long terme avec un gros potentiel de développement. Renault compte notamment sur les progrès annoncés pour battre McLaren et se rapprocher de la Ferrari et Red Bull.

À Barcelone, Renault n’a rencontré aucun problème de fiabilité, idem pour sa cliente McLaren. Une approche plus conservatrice en matière de performance a été adoptée les 2 semaines d’essais afin de garantir un meilleur temps en piste, en attendant quelques améliorations prévues pour le grand prix d’Espagne.

Le bilan serait aussi positif en matière de performance, avec un niveau à la hauteur de ce qui est attendu. Cependant, la priorité pour Renault est de fiabiliser son unité de puissance afin de voir le drapeau à damier à Melbourne, avant de débloquer davantage de possibilités.

LES PERFORMANCES DE LEUR MOTEUR DÉPASSENT LES ATTENTES DE L’ÉQUIPE.

Ce fut un bon test hivernal pour Renault. Le moteur est stable, on remarque une amélioration remarquable de la voiture. Daniel Ricciardo a presque marqué le meilleur temps le dernier jour de test. Renault est à égalité avec McLaren. Seul Racing Point nage légèrement au-devant du milieu du peloton.

Renault F1 2020 de plus en plus surprenante
Renault F1 2020 de plus en plus surprenante

Les essais hivernaux ne doivent pas être surestimés. Ce ne sont que des essais, aucun point n’est attribué. Les équipes vivent dans leur propre monde à Barcelone depuis deux semaines. Chacun se concentrait sur lui-même, et suivait son programme à sa manière.

Mais il ne faut pas non plus sous-estimer les résultats des tests. Six jours et 48 heures sur la piste de course nous donnent une première image et impression sur le niveau des équipes.

Ces dernières ont depuis développé leurs méthodes d’analyses des programmes des adversaires pour éliminer les interrogations sur la quantité d’essence, les réglages du moteur ainsi que l’état des pneus. L’expérience passée et certains outils tels que le GPS peuvent les aider à comprendre.

Par rapport à son unité de puissance 2019, Renault s’est fixée un objectif de progression de trois dixièmes de secondes par tour, mais selon Ricciardo, c’est un cap bien supérieur qui pourrait être franchi.

Dans l’immédiat, Renault fait face à une décision difficile par rapport à la spécification moteur à utiliser à Melbourne. Un choix délicat qui doit se faire en trouvant le point d’équilibre permettant d’avoir les meilleures performances possibles en garantissant la fiabilité. Le tout en gardant à l’esprit que chaque pilote doit utiliser cette année au maximum 3 unités de puissance.

Une chose est claire : Mercedes a de nouveau construit la voiture la plus rapide. Red Bull est leur rivale la plus redoutée. Ferrari est pour l’instant la troisième au classement. Racing Point s’est détachée du milieu du terrain. Et selon les estimations, entre deux et quatre dixièmes de secondes d’avance par rapport au reste du groupe.

Mais qu’en est-il pour Renault ? L’équipe française se bat avec McLaren pour les positions derrière Racing Point. « C’est incroyablement serré. Mais nous serons un peu en avance sur Renault », explique Andreas Seidl, le patron de McLaren.

Cela pourrait changer jusqu’au début de la saison. Alors que McLaren conduisait plus ou moins avec le package de Melbourne à la fin de la deuxième semaine de tests. Tandis que Renault a annoncé le 11 mars qu’elle se dévoilera totalement en Australie.

Renault F1 2020 de plus en plus surprenante
Renault F1 2020 de plus en plus surprenante

C’étaient des épreuves hivernales convenables pour les Français. Les performances de la voiture répondent en effet aux attentes. Ce que la soufflerie et le simulateur avaient promis a été atteint en piste. « Les progrès de l’hiver ont été confirmés et c’est bon signe. C’est crucial pour nous de répondre aux programmes et aux objectifs que nous nous sommes fixés. » explique le directeur de l’équipe Cyril Abiteboul.

La nouvelle RS20 a fonctionné de manière fiable, à l’exception de pannes mineures. Daniel Ricciardo et Esteban Ocon ont réalisé 743 tours. Cela correspond à une distance de 3 459 kilomètres ou plus, or l’équivalent de onze fois la distance d’une course sur le Circuit de Barcelone-Catalogne. Ils ont piloté avec un seul moteur. McLaren a également piloté les six jours avec un même moteur.

Renault a été la seule équipe à ne présenter aucun défaut dans le groupe motopropulseur. À Viry-Châtillon, l’accent n’a pas été mis pendant l’hiver sur le déploiement total des performances, mais plutôt sur une meilleure fiabilité. Ricciardo déclare : « D’un coup, la fiabilité est l’un de nos points forts. Notre moteur a parcouru plus de kilomètres en janvier que jamais auparavant. »

Le département des châssis d’Enstone a également fait du bon travail. Les problèmes liés à l’équilibre dans les longues courbes sont devenus beaucoup moins importants. L’arrière adhère plus fermement sur la route. «Je peux accélérer plus tôt, surtout dans les virages moyens. » rapporte Ricciardo.

Mais ils demeurent loin des meilleures voitures. « Nous devons nous comparer aux voitures les plus rapides. Et là, nous remarquons qu’ils ont non seulement plus d’appui à l’arrière, mais aussi à l’avant. Les pilotes de ces voitures peuvent tourner plus agressivement et prendre plus de vitesse arrivés aux courbes. Je veux cette performance aussi, mais je ne peux toujours pas me le permettre avec notre voiture. »

Pour débloquer cette performance, Renault prévoit déjà plusieurs évolutions au cours de la saison afin de franchir des paliers. Un cap majeur se prépare vers une évolution importante au banc d’essai à Enstone.

VOUS ALLEZ AIMER

BOTTAS: PAS FACILE DE NÉGOCIER AVEC MERCEDES

LA FIA APPORTE DES «AMÉLIORATIONS» À LA SÉCURITÉ DES VOITURES POUR 2021

LA COMMEDIA DELL’ARTE VERSION FERRARI

SUIVEZ L’ACTU F1 EN TEMPS RÉEL AVEC F1LEAD SUR Facebook ET Twitter

Renault F1 2020 de plus en plus surprenante – Renault F1 2020 de plus en plus surprenante

RENAULT F1 2020 DE PLUS EN PLUS SURPRENANTE

KIZZ KEN EST RÉDACTRICE EN CHEF / PROPRIÉTAIRE DE L'AGENCE DE PRESSE YELLOW DUCK ET CHRONIQUEUSE POUR CE SITE.

NEWSLETTER

F1 2020 Prochaine Course

GP d'Autriche (3 - 5 juillet)
Heure françaiseSession
03h00 - 04h30Essais libres 1
05h00 - 06h30Essais libres 2
05h00 - 06h00Essais libres 3
08h00Qualification
07h10Course