Connectez-vous avec nous

F1 NEWS

ANALYSE : GRAND PRIX DE FRANCE

Publié

au

f1lead_f12019_formule_1_france_GP-ANALYSE-GRAND-PRIX-DE-FRANCE

Hamilton se moque de la concurrence y compris son coéquipier

Victorieux pour la 79e fois de sa carrière, Lewis Hamilton a non seulement démontré qu’il était le patron en F1 avec un quatrième succès consécutif, mais aussi qu’il se moquait de la concurrence. Si son coéquipier Valtteri Bottas s’est montré menaçant en début de saison, le Finlandais retrouve son rôle de second violon ou d’éternel deuxième. Dix-huit secondes ont séparé les deux pilotes de l’écurie Mercedes qui orchestrent un sixième doublé cette saison pour les Flèches d’Argent.

Un autre défilé du dimanche

L’histoire se répète en F1. À part quelques batailles musclées en milieu de peloton et la tentative infructueuse de Charles Leclerc de ravir le deuxième rang à Bottas au tout dernier virage, ce Grand Prix de France a été, hélas, un autre défilé du dimanche. La parité n’existe pas en F1. À preuve, seulement les six premiers à l’arrivée ont terminé dans le tour du vainqueur.

McLaren retrouve la forme

Brillants en qualifications, les deux pilotes de l’équipe McLaren se sont aussi bien comportés au GP de France quand Carlos Sainz fils et Lando Norris ont terminé la course aux 6e et 9erangs respectivement. Il aurait été bon de voir le vétéran Fernando Alonso cette année au volant de cette monoplace en nette progression. Les mauvaises langues commencent toutefois à dire que le départ du double champion était la meilleure chose qui pouvait arriver à cette équipe, jadis une puissance du plateau.

Deux pénalités pour Ricciardo

Septième à l’arrivée, Daniel Ricciardo a été rétrogradé au 11e rang par les commissaires pour deux infractions pendant la course. La première pour avoir forcé Lando Norris à quitter le circuit pendant un duel animé et la deuxième pour avoir doublé Kimi Räikkönen hors piste.

Des tribunes dégarnies

Les amateurs n’étaient pas aussi nombreux que l’an passé au Grand Prix de France. Certaines tribunes dégarnies font croire que des milliers de spectateurs ont choisi de rester à la maison plutôt que d’affronter le chaos sur les routes menant au circuit Paul-Ricard.

Source : Journal de Montreal Louis Butcher

f1lead_f12019_formule_1_france_GP-ANALYSE-GRAND-PRIX-DE-FRANCE
ANALYSE : GRAND PRIX DE FRANCE

LIRE AUSSI SUR F1 LEAD 2019

BROWN : DES CENTAINES D’EMPLOYÉS RENVOYÉES EN F1
RENAULT EST CONFRONTÉE À UN CHOIX DIFFICILE
FERRARI MISE SUR LES MISES À NIVEAU
ABITEBOUL: LE GRAND PRIX DE FRANCE SERA IMPORTANT
RENAULT EST-ELLE DÉSORMAIS PLUS PROCHE DU SOMMET?
JUSTE À TEMPS POUR LA COURSE À DOMICILE: RENAULT A SURMONTÉ SA GRANDE CRISE
MARC SURER : ABITEBOUL EST INCOMPÉTENT, IL DEVRAIT VENDRE DES ORDINATEURS.
LA VÉRITÉ SUR LES RUMEURS CONCERNANT LE RETRAIT DE VETTEL
Suivez l’actu F1lead sur Facebook et Twitter

Continuer la lecture




NEWSLETTER



F1 2020 Prochaine Course

GP Australie 15 Mars
Heure françaiseSession
03h00 - 04h30Essais libres 1
05h00 - 06h30Essais libres 2
05h00 - 06h00Essais libres 3
08h00Qualification
07h10Course

F1 2020 : Essais hivernaux

Barcelone 1 19-21
février
Barcelone 226-28
février

Feedly

follow us in feedly