Connectez-vous avec nous

ANALYSE

LA DOMINATION DE MERCEDES PORTE PRÉJUDICE À LA F1

Publié

au

f1lead_f12019_formule_1_gp_espagne_barcelone_LA DOMINATION DE MERCEDES PORTE PREJUDICE A LA F1

C’est fait, c’est fini… Du moins pour le combat pour le championnat du monde.

Après que Mercedes ait remporté son cinquième doublé consécutif cette année et que Ferrari ait été battue par Red Bull, il est presque certain qu’il n’y aura pas de concurrent pour l’équipe allemande, elle pourra obtenir ce titre de champion du monde.

Le monde doit commencer à rechercher d’autres types de spectacle car la F1 commence à être un peu ennuyante pour beaucoup de spectateurs.

Après la course, la question qui se pose est de savoir si l’équipe star de cette année 2019 est capable de remporter toutes les courses de la saison. Fort possible avec le rythme qu’affiche Mercedes.

D’après une vue d’ensemble du week-end de Barcelone, tous les espoirs étaient de battre Mercedes, et Ferrari était la seule à pouvoir y parvenir mais malheureusement elle n’y arrive toujours pas. Red Bull-Honda a mis Ferrari dans une situation très gênante ou même scandaleuse sans exagération.

Louis Camilleri, PDG de Ferrari, a rassuré les personnes présentes sur la grille avant le départ, mais a disparu après la course. C’est certainement pas un hasard, puisqu’il échappait surement à des questions embarrassantes, la presse italienne a déjà tout préparé, ils lui demanderont probablement comment régler cette crise dans le but de le mettre dans une situation délicate.

Sur le plan financier et en ce qui concerne les autres ressources, seule la formation Maranello est au même niveau que Mercedes même si que les italiens investissent un peu plus que leur concurrent.

Comme l’a dit Mattia Binotto, chef de la Scuderia, il n’existe aucune explication pour le moment. Espérons qu’un miracle lui tombe du ciel. Nous admirons les records récents de l’invincible Mercedes de l’ère Turbo hybride.

Avec ce début de championnat, cinq doublés représentent un exploit historique (les quatre l’étaient déjà…), la question se pose: seront-ils capables de remporter toutes les courses de la saison? McLaren y était presque en 1988, quand ils ont tous triomphé dans toute les courses à une exception près. Pour le moment, Toto Wolff, directeur général de Mercedes, estime que cette idée ne pourra pas se produire.

«Nous devons rester humble et réaliste. Nous avons plus de cinq belles performances, cinq victoires, mais cela ne veut toujours rien dire. Je ne dis pas ça comme ça, je le pense vraiment. Les deux prochaines semaines seront terriblement importantes pour nous, comme la course à Monaco, où nous étions en difficultés les années précédentes. »

« Par exemple à ce moment là de l’année dernière, Red Bull était imbattable. Nous devons donc toujours nous concentrer sur l’étape suivante, et aller de l’avant. Il y a un énorme défi sur le papier qui est terriblement excitant, je voudrais bien que nous puissions gagner le prochain grand prix. Restons concentrés avec la sixième course à venir, où nous voulons bien faire. »

Il n’est peut-être pas exagéré de dire que la domination actuelle de Mercedes brouille la période la plus sombre et la plus excitante de la carrière de Schumacher-Ferrari. Beaucoup de gens redoutent que les fans se lassent de ce sport, la F1 à cause de ce manque de rebondissements dans le spectacle.

LA DOMINATION DE MERCEDES PORTE PRÉJUDICE À LA F1
LA DOMINATION DE MERCEDES PORTE PRÉJUDICE À LA F1

Wolff est également conscient de la performance actuelle de son équipe, « Bien sûr, les fans aiment la diversité et l’imprévisibilité. Nous avons tous apprécié que Liverpool se soit relevé contre le Barça et ait créé la surprise dans la Ligue des champions il y a quelques jours. J’ai regardé les matchs moi-même sur mon ordi. En tant que spectateur, il est sùr que certains changements soient nécessaires, mais de notre point de vue, cela ne peut pas être un choix. »

À Barcelone, Ferrari a été battu par Max Verstappen, Red Bull-Honda, pour la deuxième fois depuis le début de la saison. Honda lutte depuis des années contre des problèmes de moteurs, alors être là où elle en ai aujourd’hui est un exploit qui ne doit pas être négligé.

Certaines personnes disent que la plus grande équipe de Dietrich Mateschitz est peut-être celle qui tôt ou tard rattrapera Mercedes. La question qui se pose est donc de savoir quel rival est le plus susceptible de les persécutés.

« Les deux équipes( Red bull et Ferrari ) ont les ressources et les outils nécessaires pour réduire l’écart facilement », a déclaré Wolff

« Je n’aurais jamais pensé que je contrôlerais une équipe aussi puissante au cours de ma carrière. La Mercedes d’aujourd’hui est la meilleure équipe de l’histoire de la F1 ce serait arrogant de dire oui, ce n’est pas ce que nous sommes. Peut-être que dans dix ou vingt ans, nous dirions que oui, cette équipe l’était, mais je ne pense pas que nous devions en juger à présent », a annoncé Toto Wolff.

LA DOMINATION DE MERCEDES PORTE PRÉJUDICE À LA F1
LA DOMINATION DE MERCEDES PORTE PRÉJUDICE À LA F1

LIRE AUSSI SUR F1 LEAD 2019

HAMILTON ET BOTTAS, MERCEDES RÉÉCRIVENT L’HISTOIRE
HAMILTON REMPORTE LE GRAND PRIX D’ESPAGNE 2019
WOLFF : LA RELATION ENTRE HAMILTON ET BOTTAS EST TRÈS TENDUE EN CE MOMENT
L’ESPAGNE EST LE DERNIER GRAND PRIX DE ROBERT KUBICA ?
BILAN F1 2019 : DUEL ENTRE COÉQUIPIERS EN QUALIFICATION
BOTTAS : JE NE VOUDRAIS PAS D’UN COÉQUIPIER AUTRE QUE HAMILTON
HAMILTON EXPLIQUE POURQUOI BOTTAS A TANT DE SUCCÈS CETTE SAISON
HULKENBERG : ENCORE UNE DÉCEPTION
TROIS ÉQUIPES S’INSCRIVENT POUR LE TEST DES NOUVEAUX PNEUS PIRELLI
ABITEBOUL : NOUS VISONS UN WEEK-END SANS FAILLE
F1 FERRARI, BINOTTO EN ESPAGNE : ELLE EST À NOUS CETTE VICTOIRE
LE PDG DE FERRARI, CAMILLERI, RÉCLAME DE MEILLEURS RÉSULTATS
Suivez l’actu F1lead sur Facebook et Twitter

NEWSLETTER