Connectez-vous avec nous

F1 NEWS

ABITEBOUL: C’EST GRÂCE À RENAULT QUE L’ÉCURIE DE RED BULL F1 EST CE QU’ELLE EST AUJOURD’HUI

Publié

au

f1lead_f12019_formule_1_ABITEBOUL-C-EST-GRaCE-a-RENAULT-QUE-L-eCURIE-DE-RED-BULL-F1-EST-CE-QU-ELLE-EST-AUJOURD-HUI

Le patron de Renault en Formule 1, Cyril Abiteboul, a déclaré que ce comment Red Bull est aujourd’hui est grâce au constructeur français, en réponse aux récents commentaires sur les critiques délibérées sur son ancien partenariat.

Red Bull et Renault ont remporté quatre titres consécutifs ensemble de 2010 à 2013, alors que Renault propulsait Sebastian Vettel vers un quatrième titres de pilotes au cours de la période la plus compétitive de Red Bull en F1.

La relation s’est détériorée à cause des difficultés rencontrées par Renault au niveau de l’ère turbo-hybride V6, qui ont débuté en 2014 et qui se sont achevées l’année dernière avec le passage de Red Bull à Honda pour l’année 2019.

Abiteboul a demandé à Autosport de répondre aux commentaires récents d’Adrian Newey sur le nombre croissant de critiques émises par le public envers Renault à partir de 2015 afin de mettre les choses au clair, « Une chose que nous pouvons attribuer à Christian Horner, et à son équipe Red Bull est qu’ils sont très forts en stratégie de communication.»

« La communication fait partie de ce monde, de ce sport, de votre stratégie et de votre tactique.»

« Ce n’est pas la première équipe ni la dernière à utiliser toutes les armes de ce monde, et franchement vous (les médias), pour influencer ce qui se passe.»

« J’ai lu hier que Max Verstappen était heureux de prendre une pénalité de moteur, incroyable!»

« Cela fait partie de ce sport, mais je ne veux pas perdre de vue ce fait, et je suis d’accord avec Christian sur ce point, notre moteur n’était pas au niveau requis en 2014 et 2015.»

« Vous savez, nous étions biens et Renault a contribué à faire de Red Bull ce qu’elle est devenue aujourd’hui en remportant quatre titres consécutifs.»

« Du point de vue financier avec les sponsors et du point de vue technologique avec du talent, les recrutements, Red Bull est ce qu’elle est aujourd’hui grâce à Renault aussi. »

Abiteboul a admis que Renault «avait perdu un peu de dynamique et de vision de ce qu’il fallait pour les réglementations de 2014 » après le succès de son titre avec Red Bull.

Horner, à qui Autosport a également demandé ce qu’il pensait des commentaires de Newey, a reconnu qu’il s’agissait d’une tentative infructueuse pour faire progresser Renault au début de l’ère des nouveaux moteurs.

« Nous avions eu plusieurs conversations, nous étions partis à Paris pour voir Carlos Ghosn (PDG de Renault), nous lui avions présenté nos préoccupations », a déclaré Horner.

« En 2015, alors que le moteur était peut-être pire que ce qu’il était en 2014, la frustration a atteint un stade difficile à supporter, et si nous sommes plus ouverts sur ce que sont nos frustrations, cela va peut-être susciter une réaction » .

« Cyril est revenu dans le vif du sujet. C’est l’une des choses pour lesquelles vous avez essayé tous les mécanismes et les moyens pour tenter de générer de la compétitivité. »

« À l’époque, on pensait que Renault ne pourrait peut-être pas supporter l’embarras de ses moteurs, qui n’étaient ni compétitifs, ni fiables.»

« Malheureusement, ça n’a pas marché. »

f1lead_f12019_formule_1_ABITEBOUL-C-EST-GRaCE-a-RENAULT-QUE-L-eCURIE-DE-RED-BULL-F1-EST-CE-QU-ELLE-EST-AUJOURD-HUI
ABITEBOUL: C’EST GRÂCE À RENAULT QUE L’ÉCURIE DE RED BULL F1 EST CE QU’ELLE EST AUJOURD’HUI

LIRE AUSSI SUR F1 LEAD 2019

ABITEBOUL: “NOUS SOMMES MAINTENANT CONFRONTÉS À UN DILEMME À CAUSE DE NOTRE FORTE AMBITION”
MARK WEBBER CRITIQUE RENAULT
GASLY SE SENT PLUS CONFIANT
WEEK-END HONTEUX POUR RENAULT : « JE N’AI VRAIMENT AUCUNE EXPLICATION »
ABITEBOUL EST DÉÇU APRÈS BAKOU : « CE FUT UN MAUVAIS WEEK-END »
HULKENBERG S’EST SENTI IMPUISSANT CHEZ RENAULT
LE MONDE DE LA FORMULE 1 COMMÉMORE AYRTON SENNA
GUENTHER STEINER SUR LES PNEUS DE HAAS
BRAWN CROIT EN FERRARI ET EN LECLERC
HAKKINEN : RED BULL VA RENDRE LES CHOSES DIFFICILES POUR MERCEDES ET FERRARI
VILLENEUVE : LECLERC DOIT ÊTRE TRAITÉ DE LA MÊME MANIÈRE QUE VETTEL
LECLERC FLATTÉ PAR LE DÉFI DU TITRE
Suivez l’actu F1lead sur Facebook et Twitter

NEWSLETTER