Connectez-vous avec nous

FORMULE 1

ADRIAN NEWEY : LA CRITIQUE DE RENAULT N’ÉTAIT PAS PROFESSIONNELLE

Publié

au

F1LEAD_f1_2019_grand_prix_Bakou_AZERBAiDJAN_ADRIAN NEWEY LA CRITIQUE DE RENAULT N eTAIT PAS PROFESSIONNELLE
© Red Bull Content Pool

Adrian Newey explique dans le podcast « In the Pink » que Red Bull Racing a délibérément fait pression par des critiques sur l’ancien fournisseur de moteurs Renault, par le biais des médias.

L’équipe autrichienne voulait que les Français passent à l’action.

Selon Newey, l’implication de Renault dans Red Bull à partir de 2015 laisse à désirer. « Nous avons ensuite commencé à critiquer ouvertement le moteur. Vous pouvez qualifier cela de non professionnel de notre part et c’est effectivement vrai.

Mais il y avait un but derrière cela. Nous voulions obliger Renault à s’impliquer davantage ou bien les pousser à ce qu’ils se retirent », explique Newey.

L’approche Red Bull n’a pas fonctionné et a conduit à des jets de boue. « Notre approche n’a pas fonctionné du tout, car Renault n’a montré aucune implication supplémentaire. Cela a juste ruiné la relation. »

F1LEAD_f1_2019_grand_prix_Bakou_AZERBAiDJAN_ADRIAN NEWEY LA CRITIQUE DE RENAULT N eTAIT PAS PROFESSIONNELLE
ADRIAN NEWEY : LA CRITIQUE DE RENAULT N’ÉTAIT PAS PROFESSIONNELLE

LIRE AUSSI SUR F1 LEAD 2019

-MCLAREN RACING SUBIT DES PERTES ACCRUES APRÈS LE DIVORCE AVEC HONDA
-GRAND PRIX F1 AZERBAÏDJAN BAKOU 2019 ESSAIS LIBRES 1 ANNULÉE À CAUSE D’UNE PLAQUE D’ÉGOUT !
-NOUVEL AILERON ARRIÈRE ET SPONSOR POUR WILLIAMS
-BOTTAS : JE FERAI MON COME-BACK À BAKOU
-CHARLES LECLERC : JE N’ACCEPTERAI PLUS LES CONSIGNES D’ÉQUIPE
-ABITEBOUL ET HORNER : CONFÉRENCE DE PRESSE BOUILLANTE EN AZERBAÏDJAN
-HULKENBERG SATISFAIT DU RYTHME MALGRÉ LES PROBLÈMES DE FIABILITÉ
-SEBASTIAN VETTEL : IL Y AURA DES NOUVEAUTÉS À BAKOU
Suivez l’actu F1lead sur Facebook et Twitter
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité