Connectez-vous avec nous

FORMULE 1

Bein Sports n’étend pas les droits de diffusion de la F1

Publié

au

beIN SPORTS F1
© beIN SPORTS

BEIN Sports a décidé de ne pas prolonger le contrat car, selon la chaine, la F1 n’en fait pas assez contre les flux illégaux sur Internet.

La Formule 1 doit rechercher un nouveau partenaire pour les droits de diffusion au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Depuis 2014, beIN Sports est en effet la chaîne qui diffuse la Formule 1 au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. À cette époque, le plus grand réseau de télévision sportive de la région avait signé un contrat de cinq ans pour lequel il aurait versé 170 millions d’euros. beIN Sports n’aurait pas suffisamment gagné de cet investissement, en particulier en raison des mauvais résultats des 18 derniers mois

Liberty Media a rapporté une forte piraterie des retransmissions sportives de BeIN Sports, y compris la Formule 1 et d’autres sports tels que les ligues de football.

Le responsable de cette activité illégale est une chaîne TV nommée BeoutQ, qui commercialise des décodeurs pour accéder à son contenu pirate directement des chaînes BeIN Sports.

Ce contenu peut être reçu via un boîtier IP TV ou internet pour un abonnement annuel de 80€, bien en dessous du prix proposé par BeIN Sports (30€ par mois selon les options choisies). BeoutQ est un opérateur pirate illégal qui a poussé BeIN Sports à ne pas renouveler ses droits de diffusion pour la Formule 1, son contrat de 5 ans ayant expiré à la fin de 2018.

L’incident de piratage du contenu de BeIN Sports Mena, qui détient les droits de diffusion de la F1 dans la région MENA (Middle East and North Africa), a été signalé aux responsables de la F1 peu avant le Grand Prix de France en juin dernier.

Publicité

beIN SPORTS F1 beIN SPORTS F1

BEIN SPORTS N'ÉTEND PAS LES DROITS DE DIFFUSION DE LA F1

PLUS FORMULE 1!

Lire aussi : L’AVENIR DE LA FORMULE 1 EN 2021

Lire aussi : SERGIO PÉREZ, SON COTÉ ÉGOCENTRIQUE.

Suivez l’actu F1 avec F1lead sur FacebookTwitterInstagram  

Publicité
Publicité

TRENDING